Savoir quelle laisse choisir pour votre chiot est important. La laisse doit être solide, résistante (aux petits crocs de votre chiot qui mâchouille), de longueur adéquate et agréable à tenir pour vous.

Tenir son chiot en laisse assure sa sécurité mais aussi celles des individus alentour. Mettons qu’un chiot laissé en liberté traverse soudainement la rue parce qu’il a repéré quelque chose ou quelqu’un d’intéressant de l’autre côté, un autre chien, un groupe de personnes qui discutent… Danger, danger !

La laisse est un objet de sécurisation pour tout le monde ! Mais elle est aussi un objet de contrainte pour vous et votre chiot, qui n’est pas naturellement habitué à cet accessoire.

Parmi les accessoires pour votre chiot, choisir une bonne laisse est donc important pour favoriser son apprentissage.

Quelle laisse choisir pour votre chiot pour ses promenades quotidiennes

Les commerces peuvent vous proposer plusieurs types de laisse pour votre chiot.

Laisses en métal

Ces laisses en métal sont généralement très solides mais selon moi peu pratiques pour votre chiot. Elles sont parfois lourdes voire bruyantes ce qui peut effrayer un chiot sensible. En outre, quand vous saisissez la laisse à un autre endroit que la poignée pour retenir plus facilement votre chiot, elle peut faire mal aux mains.

Laisses en cuir

Les laisses en cuir sont très esthétiques mais je pense qu’elles ne sont pas adaptées pour un chiot. Selon la qualité du cuir, une laisse de ce type peut rapidement être détériorée par votre chiot, victime de ses mâchonnements, ce qui est assez fréquent lors de l’apprentissage de la marche en laisse. De plus, ce type de laisse est sensible à l’humidité.

Laisses lasso

Ce sont les laisses qui combinent laisse + lasso (« collier temporaire ») avec un cran d’arrêt. Le cran d’arrêt réglé au niveau du lasso permet d’être ajusté en fonction du tour de cou de votre chien. A priori cela permet d’éviter de casser le poil du chien en lui faisant porter un collier.

J’ai testé ce type de laisse quand j’ai eu Hélios chiot et c’était une erreur. J’ai eu bien du mal à ajuster le cran d’arrêt : soit il était trop serré et étranglait mon chiot, soit il était trop large et Hélios enlevait facilement son « collier ». Je trouvais ce système un peu lourd à porter et peu sécurisant. Si petit chiot réussit à se dégager de cette laisse lasso (et un chiot qui n’aime pas être contraint par la laisse gesticule dans tous les sens) zou ! vive la liberté sans collier, sans identification… Brrr, pas l’idéal!

Laisses à enrouleur (ou laisse Flexi, marque leader)

Quand votre chiot est devant vous et avance, la laisse se déroule automatiquement. Par contre, quand votre chiot se rapproche de vous ou quand vous vous approchez de votre chiot s’il s’arrête ou ralentit, la laisse s’enroule automatiquement. La laisse est donc toujours tendue, au contraire des autres laisses présentées qui peuvent être tendues ou détendues selon votre avancée ou celle de votre chiot.

Vous pouvez bloquer la laisse à enrouleur sur une certaine longueur au niveau de la poignée en poussant le cran d’arrêt.

Ce type de laisse n’est vraiment pas conseillé pour les promenades quotidiennes du chiot.

Pourquoi ?

  • Comme je le disais plus haut, la laisse à enrouleur est tout le temps en position tendue. Elle est donc contraignante. En outre, du fait de cette tension constante, elle ne permet pas à un chiot d’apprendre à marcher en laisse sans tirer.
  • La laisse à enrouleur peut faire du bruit quand elle s’enroule et se déroule. Ce bruit peut faire peur à votre chiot.
  • La laisse à enrouleur laisse une trop grande autonomie et une trop grande liberté de mouvement à votre chiot lorsqu’elle est utilisée dans les sorties quotidiennes en ville ou dans des endroits avec du passage ou confinés. Vous devez être capable d’anticiper et de réagir rapidement lors des promenades avec votre chiot pour éviter des surprises, des peurs, préparer des rencontres avec des humains ou des chiens, mettre votre chiot dans un environnement favorable à l’apprentissage.

Petite illustration… votre chiot est 5 mètres devant vous (certaines laisses à enrouleur sont plus longues, d’autres moins). Vous voyez qu’il est en train de mâchouiller un truc blanc. Vous courez vite vite pour le rejoindre, juste à temps pour voir le coin d’un mouchoir disparaître dans sa gueule… A vous précipiter comme ça, vous avez peut être fait peur à votre chiot. Votre chiot a eu le temps de manger un mouchoir, ce qui n’est pas terrible (là c’est un mouchoir mais ça pourrait être un emballage plastique, une crotte de chat (beurk!))… Vous auriez été à 1-2 mètres max de votre chiot en laisse, vous auriez pu voir ce mouchoir sur le trottoir et inviter tranquillement votre chiot à le contourner.

  • La laisse à enrouleur, compte-tenu de sa longueur, peut être difficilement bien gérée en promenade par le guide

Fréquemment utilisée avec des chiens de petits gabarit, la laisse à enrouleur provoque le type de réactions ci-dessous, que j’ai pu observer à de nombreuses reprises lors de promenades canines:

Mme Tartatin (je ne sais pas d’où je l’ai sorti, mais totalement inventé) promène son yorkshire Trésor (là aussi… totalement inventé) avec une laisse à enrouleur dans le quartier. Trésor est à 5 mètres d’elle quand elle voit arriver au coin de rue un monsieur qui promène son labrador. Ils sont quasiment sur eux. Vite vite, il faut que Trésor revienne, car comme tout le monde le sait (clin d’oeil) une rencontre entre deux chiens en laisse est parfois compliquée! Mais voilà, plutôt que de le rappeler (pas sûr qu’il réponde, pas le temps, …), Mme Tartatin un peu stressée et inquiète (et c’est bien légitime!), tout en marchant le plus vite possible a le réflexe (et c’est vraiment totalement spontané) de tirer Trésor à elle avec la laisse et en utilisant le cran d’arrêt, sur 3m…

Mme Tartatin, dans son moment de panique, de façon plus ou moins consciente,  et compte-tenu du petit gabarit de son chien, a paré au plus pressé. Il était à ce moment là plus facile pour elle de tirer Trésor à elle plutôt que de l’appeler à elle, pour garantir qu’il serait en sécurité très vite à ses côtés pour éviter le chien de plus gros gabarit qui arrivait en face. En même temps, comment aurait-elle pu faire autrement ? La laisse à enrouleur permet une telle distance entre le guide et son chien qu’elle empêche toute action rapide mais contrôlée avec son chien dans un environnement de passage et donc naturellement imprévisible.

Dans le cas de l’utilisation de la laisse à enrouleur avec un chiot, le résultat est le même ! N’oublions pas qu’un chiot doit faire des expériences et des rencontres positives. Difficile de considérer comme positive une rencontre gérée de cette manière, nourrie de stress, non ?

Laisses en nylon

C’est à mon avis la laisse parfaite pour votre chiot ! Ces laisses sont très solides, il en existe avec tous types de motifs et de couleurs variées.

Ces laisses résistent bien aux mâchonnements éventuels de votre chiot.

Il existe des laisses de longueur réglable. La laisse dispose alors d’anneaux (2-3 disposés sur la laisse), permettant d’en régler la longueur.

Je recommande une laisse de 1m20 à 2m. Cela laisse une distance adéquate pour contrôler ce que fait votre chiot tout en lui laissant un peu de marge pour explorer alentour. Avec ce type de laisse, votre promenade avec votre chiot est plus facile à gérer. Vous pouvez observer à quoi s’intéresse votre chiot, ce qui attise sa curiosité, vous pouvez l’inviter plus rapidement à changer de direction, …bref, la relation guide-chiot en promenade se construit ainsi petit à petit, de façon sécurisée pour l’un comme pour l’autre.

Je vous ai présenté ici les types de laisse qui sont selon moi adaptées ou pas à vous et votre chiot quand vous le promenez en ville ou dans des lieux de passage.

Mais qu’en est-il quand vous souhaitez lui laisser un peu de liberté, par exemple à la plage, mais que vous ne maîtrisez pas encore le rappel ?

Tadaa ! Il y a la longe ! Petite présentation…

La longe, adaptée pour votre chiot pour les sorties à la plage ou en rase campagne

La longe est une laisse longue de 5 à 15m qui permet à votre chiot de vaquer à ses occupations et de lui accorder une semi-liberté lors de certaines sorties.

La longe n’est pas du tout adaptée lors des promenades quotidiennes. Par contre, elle est top pour laisser son chiot explorer dans des environnements où vous avez beaucoup de visibilité autour de vous, comme à la plage, en rase campagne, dans certains secteurs de forêt, dans un parc…

Elle est également très utile quand vous souhaitez vous entraîner au rappel mais que vous n’avez pas de lieu suffisamment sécurisé pour le pratiquer en totale liberté.

Pour les rencontres entre chiens et chiots, elle peut également permettre de contrôler un peu la rencontre. Quand vous êtes dans un environnement propice à cela et que votre chiot est enthousiaste pour rencontrer un congénère,  vous pouvez très bien lâcher la longe toujours attachée au collier de votre chiot pendant qu’il dit bonjour et joue avec l’autre chien. S’il y a besoin de faire un break dans les échanges mais que votre chiot a du mal à prendre de la distance par exemple, hop, vous pouvez saisir la longe en douceur et le ramener à vous tout en l’appelant à vous en même temps (avec une petite récompense à la fin). Cela vaut aussi si vous n’êtes pas certain que votre chiot reviendra à votre appel à la fin de la rencontre…

Au cas où vous vous poseriez la question, la longe est préférable à la laisse à enrouleur pour votre chiot aussi pour ces sorties en semi-liberté. En effet, en plus des points précédemment évoqués, la laisse à enrouleur, de par sa tension constante, ne permet pas d’apprendre de façon agréable le rappel au chiot et de gérer les rencontres canines.

J’espère que ces quelques informations auront permis de vous aider un peu plus à choisir la laisse qui vous conviendra le mieux pour promener votre chiot au quotidien. Si vous avez des questions ou remarques, n’hésitez pas à me laisser un commentaire!

chien cocker en laisse